• Alexandre Lacoste

Introduction

Dans ce blog, je traite du sujet des bâtiments à énergie positive – BEPOS -, et passif – BEPAS- tant, ainsi que du confort de vie qu’offrent ces bâtiments, sans oublier le coût de toutes ces innovations.

On peut voir le BEPOS comme un BEPAS équipé de système de production d'énergie téls que des panneaux solaires ou des éoliennes.

L'objectif de la réalisation des bâtiments à énergie positive est de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Ils sont apparus dans le milieu des années 1970 et sont l'étape qui suit le mouvement mis en marche par la réalisation des bâtiments à énergie passive visant à réduire la consommation dans le bâtiment, secteur qui consomme près de la moitié de l'énergie consommée en France chaque année, soit 70 mégatonnes équivalent pétrole.

Dès 2018 pour le secteur public et au plus tard 2020 pour le privé, les bâtiments construits devront intégrer les normes de l'énergie positive.

Ces dates butoirs marquent la ferme la volonté du gouvernement d'intervenir dans ce domaine.

Cette décision est de bonne augure, car si le concept se développe actuellement en France, moins d'un bâtiment construit sur 100 est à énergie positive.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Dans ce blog, je traite du sujet des bâtiments à énergie positive – BEPOS -, et passif – BEPAS- tant, ainsi que du confort de vie qu’offrent ces bâtiments, sans oublier le coût de toutes ces innovatio

Les bâtiments à énergie positive sont en plein essor en France. En s’inspirant de nos voisins Allemands et Suisses nombre de chantiers ont été réalisés et encore plus de projets sont en cours de conce

Les bâtiments à énergie positive sont en plein essor en France. En s’inspirant de nos voisins Allemands et Suisses nombre de chantiers ont été réalisés et encore plus de projets sont en cours de conce